Terres contaminées à Fukushima, Tchernobyl… La Bretagne aussi concernée.

Colloque sur les anciennes mines d’uranium et le risque radon Samedi 28 avril à Vannes – 10h/20h Imprimer le Flyer… Fédération Anti-nucléaire Bretagne 31 rue Guillaume Le Bartz – 56000 VANNES Email : contact@fan-bretagne.org – Tel : 06 65 72 31 66 – Site : http://fan-bretagne.org/ Si la situation des terres contaminées suite aux catastrophes nucléaires de Fukushima (11 mars 2011) et Tchernobyl (26 avril 1986) est globalement connue du grand public, il n’en est pas de même des contaminations radioactives laissées par l’exploitation de plus de 250 mines d’uranium en France. Elle lègue plus de 200 millions de tonnes de déchets radioactifs dont 50 millions de résidus. 11 millions d’entre eux sont stockés sur l’ancien site de l’usine de l’Ecarpière à proximité de Clisson en Loire-Atlantique. En Bretagne et ailleurs, des prés, jardins, bois, cours, terrains de jeux, parkings, sentiers de randonnée présentent de fortes anomalies radioactives. La Fédération anti-nucléaire Bretagne dénonçait déjà cette situation intolérable dans son communiqué du 5 juin 2014* intitulé « Uranium, la Bretagne contaminée » Aussi pour informer sur cette situation méconnue du grand public, la Fédération anti-nucléaire Bretagne (Fan-Bretagne) organise samedi 28 avril de 10h à 20h à la maison des associations à […]

Lire la suite...

Quand les CLE (Commission Locale de l’Eau) se prononcent contre les projets miniers en centre Bretagne.

Fin 2017 et en début d’année 2018, trois Commissions Locales de l’EAU (CLE) [1] et une communauté de communes se sont de nouveau prononcés contre l’exploration minière en centre Bretagne. Celles-ci s’étaient déjà émues de ne pas avoir été consultées lors des attributions des permis miniers. Leur non participation au CIS (commission d’information et de suivi), pourtant mis en place pour informer élus, collectivités et associations étaient déjà en soi une hérésie au regard des impacts causés par les activités minières sur les ressources en eau. Depuis lors elles ont été associés à ces CIS même si celles-ci ne se réunissent plus guère. C’est pourquoi les CLE du SAGE Scorff, du SAGE Argoat-Trégor-Goëlo, du SAGE Baie de Lannion [2] et la Communauté de communes de Blavet Bellevue Océan ont de nouveau manifesté leur refus de ces projets d’exploration en vue d’une exploitation minière future. Les arguments avancés sont les suivants : Les projets miniers se situent sur le château d’eau de la Bretagne ; Les connaissances scientifiques sur l’impact de l’activité minière sur les ressources en eau sont insuffisantes  ; Insuffisances des garanties apportées par la société Variscan ; Risques de réduire à néant les travaux des bassins versants et les efforts consentis […]

Lire la suite...

Petit festival de l’écologie politique le 14 avril à Morlaix (participation de Douar Didoull)

Ateliers, conférences, des présentations de livres engagés, des projections de films et documentaires. Intervenants : Habitants de la zad de Notre-Dame-Des-Landes Vincent Gay, co-auteur de « écologie et capitalisme » Yves-Marie Le Lay, président de l’association pour la « Sauvegarde du Trégor » contre l’extraction de sable en baie de Lannion. Thierry Brulavoine, chroniqueur pour le journal « la décroissance » Floréal Romero, expert international de Murray Bookchin Un bouquiniste ambulant sera présent ainsi qu’un libraire (la Lettre Thé). Une batucada (Zirigidum) et une vendeuse de galettes (Sarah’zine) seront aussi là pour vous restaurer dans la bonne humeur ! De plus, Le collectif de Pont Menou dans les bois tiendra une table / infokiosque sur les luttes de territoire et pour présenter son projet de lieu d’activités La Dérive à Locquirec. Finalement, venez partagé un bon moment pour enrichir vos réflexions et débattre le 14 avril aux jardins solidaires de Morlaix ! (à côté des chiffoniers de la joie) Organisation : étudiants de BTS Gestion et Protection de la Nature du lycée de Suscinio à Ploujean et Comité des chômeurs et précaires de Morlaix

Lire la suite...

Une agora des luttes organisée par le FRONT SOCIAL – LE SAMEDI 10 MARS

Cette agora se déroulera devant l’ancienne bibliothèque des ursulines rue jean Savidan à LANNION. Le collectif DOUAR DIDOULL est partie prenante de cet agora, venez prendre part à cette journée festive. Les autres organisations participantes (liste non définitive) sont LE PEUPLE DES DUNES DE BATZ A BREHAT, SORTIR DU NUCLEAIRE, ATTAC, NUIT DEBOUT, AC TREGOR, SOLIDAIRES, CNT, FRANCE INSOUMISE, POID, EELV… Afin d’assurer le succès de cette agora il faudra être le plus nombreux possible. Le jeudi 8 mars pour une déambulation sur le marché de LANNION pour annoncer l’agora (rendez vous 10h30 devant l’ancienne bibliothèque) venir déguisé de préférence. Le samedi 10 mars : -à partir de 14 h stand des associations collectifs; -15h grande tribune des luttes; -17h30 carnaval dans les rues de LANNION. « …se sentir moins seul et plus fort dans cette société qui nous réduit à un numéro de compte bancaire ! » douardidoull@riseup.net ➡︎ Suivre l’actualité de Douar didoull ⬅︎

Lire la suite...

Le Collectif Or de Question saisit la justice contre la société Montagne d’or

Communiqué de presse – Or de Question Le Collectif Or de Question saisit la justice contre la société Montagne d’or « Vendredi 9 février, le Collectif Or de Question(1) a déposé un recours contre le permis d’exploitation(2) d’or sur la commune de Saint-Laurent-du-Maroni, au lieu-dit Boeuf-mort, cheval de Troie du projet de méga-mine industrielle de la société Montagne d’or. Des avis oubliés pour un passage en force ! Le 13 décembre dernier, la préfecture de Guyane octroyait un permis d’exploitation à la compagnie Montagne d’or, malgré 7.613 avis négatifs déposés par le Collectif contre le projet. Cette participation record n’aura pas suffi à infléchir la décision du commissaire enquêteur qui, passant sous silence plus de 2000 objections argumentées, a rendu un avis positif(3)sur le projet de la société minière. » (extrait – communiqué or de question) Lire la suite ➡︎ www.ordequestion.org

Lire la suite...

Apéro-projection-discussion – Mort à 100% par Post Scriptum

Proposé par le collectif Douar Didoull, le vendredi 23 février 2018, à partir de 19h00 au Dibar (entre Plougonver et Gurunuhel), en présence des réalisateurs. Lire de synopsis ➡︎ Regards sur le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, les deux films proposés « Mort à 100% » de Jean et Agnès Guérin (55min, 1980) et « Morts à 100%, post-scriptum » de Modeste Richard et Tomjo (45 min, 2017), ces deux films donnent la parole aux mineurs. Le premier documentaire tire le bilan d’une vie de travail et d’exploitation, pour ceux qui, dans le bassin et ailleurs, ont cru au mythe du mineur héroïque dans le travail et dans la lutte. Ce mythe auquel ont largement contribué les partis politiques et les syndicats s’est effondré sans heurts dans la mort du bassin du Nord-Pas-de-Calais. Les mineurs se demandent comment ils ont pu contribuer à leur propre exploitation et à leur propre mort par silicose. Le second montre comment en 2012, l’UNESCO élève le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au rang de « Patrimoine Mondial » saluant « l’oeuvre conjuguée de l’homme et de la nature ». La mémoire conjugée des 40 000 morts de la silicose s’en trouve recouverte de représentations aseptisées confinant à la nostalgie. La mythologie minière connait alors […]

Lire la suite...
1 2 3 4 5 14