Actualités

Apéro-projection-discussion

Proposé par le collectif Douar Didoull, le vendredi 23 février 2018, à partir
de 19h00 au Dibar (entre Plougonver et Gurunuhel), en présence des réalisateurs.

Mort à 100% - Post scriptum

Lire de synopsis ➡︎

Regards sur le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, les deux films proposés « Mort à 100% » de Jean et Agnès Guérin (55min, 1980) et « Morts à 100%, post-scriptum » de Modeste Richard et Tomjo (45 min, 2017), ces deux films donnent la parole aux mineurs.

Le premier documentaire tire le bilan d’une vie de travail et d’exploitation, pour ceux qui, dans le bassin et ailleurs, ont cru au mythe du mineur héroïque dans le travail et dans la lutte. Ce mythe auquel ont largement contribué les partis politiques et les syndicats s’est effondré sans heurts dans la mort du bassin du Nord-Pas-de-Calais.
Les mineurs se demandent comment ils ont pu contribuer à leur propre exploitation et à leur propre mort par silicose.

Le second montre comment en 2012, l’UNESCO élève le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au rang de « Patrimoine Mondial » saluant  « l’oeuvre conjuguée de l’homme et de la nature ». La mémoire conjugée des 40 000 morts de la silicose s’en trouve recouverte de représentations aseptisées confinant à la nostalgie. La mythologie minière connait alors une seconde vie : elle ne sert plus l’exploitation du travail des mineurs, mais leur image, mise au profit du renouveau du bassin houiller.

Rendez-vous dès 19h pour un apéro (ne pas hésiter à faire partager vos talents culinaires en apportant mets dînatoires sucrés ou salés), suivi de la projection à 20H30 et d’une discussion en présence des organisateurs. Entrée à prix libre.


Le mensonge de la croissance verte

Interview de Philippe Bihouix, ingénieur centralien, membre de l’Institut Momentum et auteur de « L’Âge des low tech : vers une civilisation techniquement soutenable ».
(Thinkerview, le 11-01-2018)


Conférence: La France et la Guerre des Métaux Stratégiques – MTLINDEX 13/02/2014, Assemblée Nationale de MTL INDEX sur Vimeo.


Un monde sous perfusion métallique (1/4) :
Terres rares : le nouvel instrument de domination de la Chine

L’industrie chinoise produit 83 % des terres rares du monde, ces métaux devenus indispensables à la fabrication de produits de hautes technologies et plus encore de technologies vertes. A quel point ce monopole permet-il à la Chine de s’imposer sur la scène mondiale ? (www.franceculture.fr, Cultures Monde, le 29/01/2018)

Un monde sous perfusion métallique (1/4) : Terres rares : le nouvel instrument de domination de la Chine


Exploitation intensive des ressources naturelles :
refaire des choix de société

L’extraction intensive des ressources naturelles en vue de leur commercialisation à l’échelle mondiale, que nous appelons ‘extractivisme’, est le support de nos sociétés contemporaines dites « développées ». C’est le carburant dans la voiture, mais aussi la voiture elle-même, ce sont les métaux dans les smartphones et autres objets électroniques, c’est l’énergie que nous consommons tous les jours, etc. Les coulisses de ce confort quotidien que l’on ne voit plus et l’impasse à laquelle conduit cette course sans limites aux matières premières sont l’objet de ce parcours pédagogique. Il (…)

Lire la suite


Science asservie et invisibilité des cancers professionnels :
études de cas dans le secteur minier en France.

« Depuis plus d’un siècle, l’évolution de la recherche en santé publique, en général, et les risques du travail, en particulier, est largement dominée par les besoins et stratégies des industriels. Ceux-ci interviennent, non seulement dans le financement des études menées, mais aussi dans la conception, les objectifs et les méthodologies de ces recherches, parvenant même à instaurer le doute là où la mise en danger est manifeste. Le travail minier fut, historiquement, dès le 19e siècle, l’un des premiers champs d’affrontements politiques et sociaux concernant les enjeux de la santé des travailleurs, tant en Amérique du Nord qu’en Europe ou sur les autres continents. Il le demeure, comme le démontre cet article à propos de l’invisibilité des cancers professionnels de mineurs ayant travaillé dans deux sites miniers français du sud de la France. S’appuyant sur les enquêtes pluridisciplinaires menées par son équipe de recherche en sciences sociales et celles de chercheurs en sciences de la vie, l’auteure s’attache à montrer comment les pratiques d’expertise et de santé publique sont mobilisées, non pas pour la prévention et la réparation des cancers professionnels, mais plutôt dans un processus continu de mise en doute des savoirs qui préserve les intérêts financiers des industriels et des actionnaires, tout en entravant la décision publique concernant la prévention et la justice sociale. »

Annie Thébaud-Mony, Département des relations industrielles, Université Laval

Lire la suite ➡︎


Deux cents personnes ont répondu à l’appel lancé par Vigil’oust Merléac pour accueillir M. Le Drian à Mûr de Bretagne.

Se déplaçant lors de l’inauguration du Filet sécurité Bretagne (ligne électrique enterrée de Lorient-St Brieuc), le ministre de l’Europe et des affaires étrangères (Ministre d’État), n’a pas voulu rencontrer les opposants au retour de l’industrie minière en Bretagne et ailleurs en France… Pourtant des représentants des collectifs Attention Mines ! (PER de Silfiac), Douar Didoull (PER deLoc-Envel) et Vigil’oust (PER Merléac), étaient prêts à le rencontrer sur place et éviter une hypothétique nouvelle rencontre à Paris.

Lire la suite ➡︎

Share Button