« Mobilisons nous pour que l’État ne cède pas face à l’industrie fossile »

Interpellez les députés au sujet du projet de loi « Hulot » sur les hydrocarbures Les collectifs Non au pétrole de schiste, au gaz de schiste et au gaz de couche ainsi que des ONG ( 350.org, ATTAC, Les Amis de la Terre) lancent une vaste campagne publique pour interpeller les 137 député.e.s membres des commissions Affaires économiques et Développement durable de l’Assemblée pour renforcer le contenu du projet de loi Hulot « mettant fin à la recherche ainsi qu’à l’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels et portant diverses dispositions relatives à l’énergie et à l’environnement » . Les réserves de charbon, de gaz et de pétrole actuellement exploitées suffisent à nous engager dans la voie d’un réchauffement climatique supérieur à 2°C (soit au-dessus de l’objectif fixé par l’Accord de Paris). La France doit montrer l’exemple, et ne plus octroyer aucune nouvelle concession (permis d’exploitation) : pas de permis pour les fossiles. En l’état, les mesures proposées dans le projet de loi Hulot ne suffisent pas. Et l’industrie fossile va s’employer à faire pression sur les député.e.s, pour que la portée du texte soit encore réduite. Mobilisons nous pour que l’État ne cède pas face à l’industrie fossile. Pour cela, nous […]

Lire la suite...

Variscan Mines ou l’hydre à trois têtes

Agrandir l’image Nous sommes en septembre 2017 et cela fait trois ans que le Permis Exclusif de Recherche minière (PER) dit permis «Merléac » a été accordé, deux pour ceux de Silfiac et de Loc-Envel. Tout a été fait pour que l’information soit diffusée de manière discrète. Des consultations publiques  sont organisées uniquement par internet dans des zones rurales où la connexion est aléatoire voir déficiente, alors que la population est majoritairement âgée et ne maîtrise pas l’outil numérique. La mobilisation citoyenne a tout de même pu s’organiser. Tandis que l’humanité est confrontée aux plus grands défis de son histoire que représentent le réchauffement climatique et la disparition catastrophique de la biodiversité; le pillage de ces ressources naturelles n’est au XXIème siècle plus acceptable. Sur un territoire essentiellement agricole, et où l’activité touristique est en pleine essor, l’exploitation de ressources naturelles non renouvelables est un modèle de développement d’un autre âge. Pourtant des alternatives existent : changer les modes de consommation; lutter contre l’obsolescence programmée; faciliter le recyclage des biens produits. À l’occasion de la première réunion d’information publique qui s’est tenu le 18 juillet 2014 sur la commune de Silfiac  –  à la demande d’un conseiller municipal – M. Patrick Lebret […]

Lire la suite...

Lettre d’une journaliste – écrivaine adressée à Nicolas Hulot.

« Monsieur le Ministre, Je suis écrivain et journaliste et, de longue date, mes préoccupations sur l’environnement ont constamment rejoint les vôtres. Il y a quelques années, par exemple, j’ai longuement enquêté, puis publié un ouvrage sur un sujet que, de son côté, votre société audiovisuelle Ushuaïa a eu à cœur de faire connaître au grand public : les Bishnoïs du Rajasthan, première société éco-citoyenne au monde. Ce livre a eu beaucoup d’écho. Il y a dix-huit mois, c’est donc tout naturellement que des compatriotes bretons m’ont alertée sur la menace que font planer des projets d’exploitations minières sur le Centre-Bretagne : ils savaient aussi que ma famille est originaire de cette région et que je l’ai longuement évoquée dans un ouvrage autobiographique récent.  » Irène Frain, journaliste-écrivain, le 8 juin 2017. Lire la suite ➡

Lire la suite...

« Mine responsable », un nouvel oxymore

« Au moment où se généralise dans la population occidentale la prise de conscience des crimes de l’extractivisme, les élites politiques persévèrent dans leur négationnisme et pour cela surenchérissent dans la « politique de l’oxymore ». Dernière invention en date la « mine responsable » ! Quelques temps avant, en 2012, les français avaient été gratifiés des pantomimes patriotiques de Mr Arnaud Montebourg. Ignorant tout du sujet minier et donc sans peur du ridicule, l’éphémère ministre du redressement productif tentait d’enflammer les folles dans le registre rhétorique éculé de la 3e République pour un illusoire retour à l’indépendance minière nationale. Bien campé dans son numéro de cocorico, il exprimait son vœu le plus cher : « Que la France redevienne un Pays minier ». Fort probablement, dans la future « école numérique » de la République française, l’assommoir Harry Potter aura remplacé le Germinal de Zola. Après quelques ajustements rhétoriques, l’État récidivait en 2015 avec un autre ministre. Sur un site officiel de la République française réunissant trois ministères, s’énonce l’ambitieux programme pour la France : « Emmanuel MACRON engage la démarche « mine responsable » « L’exploitation minière n’a de sens que lorsqu’elle s’inscrit dans un projet de développement durable […]

Lire la suite...

Les collectifs anti-mines dans les cahiers de l’Âge de Faire

« En partenariat avec les collectifs anti-mines, L’âge de faire publie un cahier spécial de 4 pages sur les nombreux projets miniers existant sur le territoire français, qui ont en commun une recherche de productivisme au mépris de l’environnement, de l’économie locale et des habitants des territoires. Il s’agit d’un support d’information conçu pour une large diffusion au grand public. » (source : le site du journal de l’âge de faire) Pour obtenir ce document contacter le : 04 92 61 24 97 ou diffusion@lagedefaire-lejournal.fr Ci-dessous la liste des collectifs citée dans notre « cahier spécial mines » : Alternatives projets miniers : http://alternatives-projetsminiers.org Mines de rien:  mines-de-rien@riseup.net Vigi’oust Merléac : http://perm-merleac.jimdo.com/ – vigiloustmerleac[at]gmail.com – 7 rue du Château, 22460 Merléac DesTerresMINEes35 : mines35@orange.fr – Stopmines23 : http://www.stopmines23.fr/ – contact[at]stopmines23.fr Aldeah : http://www.aldeah.org/fr- Rouez Environnement : http://www.rouez-environnement.org/ – 2 Place de l’Église, 72140 Rouez-en-Champagne Maïouri Nature Guyane : https://sites.google.com/site/maiourinature/ – maiouri.nature@gmail.com Oui à l’avenir – http://www.ouialavenir.com/ – Mairie de Chambon sur Voueize, 23170 Chambon – oui.a.l.avenir[at]wanadoo.fr Planoise sans mine : http://collectif-planoise-sans-mine-association-antully.org/ – planoisesansmine[at]free.f Sources et rivières du Limousin – contact[at]sources-rivieres.org – 06 77 68 46 45 – Maison de la nature, 11 rue Jauvion, 87000 Limoges Sortir du nucléaire : Chargée de communication médias et des relations extérieures Charlotte Mijeon : charlotte.mijeon[at]sortirdunucleaire.fr – Sortir du […]

Lire la suite...

Folies Fossiles des Sixties

« Si l’on ne sait rien ou pas grand-chose sur l’histoire du pétrole, on se souvient au moins du premier choc pétrolier de 1973. De cette même époque dans l’Hexagone, les français nés au siècle passé ne peuvent pas avoir oublié la célèbre formule aux relents subtilement racistes ou national-colonialistes de l’élite politique : « En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées » Mais que peut-on dire de la décennie précédente ? Comment les années 1960 s’inscrivent dans l’histoire contemporaine du pétrole ? Ou plus modestement, à l’ère du déclin pétrolier, au moment où les superpuissances s’affrontent au Moyen Orient par djihadistes interposés pour le contrôle des derniers puits de pétrole et face à l’offensive extractiviste sur la roche mère partout dans le monde, que doit-on retenir d’essentiel comme repère de ces lointaines années ? » Par Jean-Marc Sérékian Lire la suite ➡︎

Lire la suite...
1 2 3