Communiqué de presse du collectif Douar Didoull (10/07/2019)

Communiqué de presse du collectif Douar Didoull (10/07/2019) Pour les mines c’est non et non partout ! Le ministère de l’Economie et des Finances va faire appel de la décision du tribunal administratif de Toulouse du 28 juin 2019, qui a annulé l’arrêté ministériel du 21 octobre 2016, octroyant un permis exclusif de recherche de mines de tungstène, de mobydème, de zing, d’étain, d’or, de cuivre, d’argent et de substances connexes, dit « Permis de Couflens », à la société Variscan Mines. Cette décision du tribunal était motivée par une capacité financière insuffisante de Variscan Mines à conduire ce projet. Le collectif Douar Didoull, qui a réussi, grâce à ces actions populaires, à faire annuler les projets miniers de la société Variscan Mines sur les 25 communes du permis de Loc Envel, s’indigne de cet appel ministériel et demande à ce que soit respectée la décision du tribunal administratif. L’avenir de nos sociétés n’est pas dans l’ouverture de nouvelles mines qui sont un fléau pour la qualité de l’eau et de l’air. A Couflens, dans les travaux miniers qui ont été entrepris, de l’amiante a été trouvé. Il existe des alternatives crédibles aux projets miniers : arrêter la production de […]

Lire la suite...

Communiqué de presse, Douar Didoull (18/04/2019)

Le collectif Douar Didoull « pour la préservation de notre terre et contre les projets miniers » se réjouit de la parution de l’arrêté, au Journal Officiel du 11 avril 2019, acceptant la renonciation totale de la société Variscan Mines, au permis exclusif de recherches de mines de tungstène, molybdène, cuivre, zinc, plomb, étain, or, argent et substances connexes dit «Permis de Loc- Envel»1. Il se féclicite également que de semblables arrêtés aient été publié pour les autres permis en Bretagne (Silfiac, Merléac). Après plusieurs années de luttes, Douar Didoull tient a remercier l’ensemble des personnes qui ont pris part à cette opposition en partcipant aux différentes actions menées par le collectif : réunions d’information, manifestations, pétitions, campagne de refus de prélèvements, festivals des luttes… Car en effet, seule la pression populaire a engendré cette renonciation. Depuis le début, le collectif Douar Didoull a su démontré que le PERM, s’il avait aboutit aurait mis en danger la qualité de l’eau de toute la Bretagne, n’aurait créé aucun emploi durable et aurait mis en péril l’équilibre économique de tout un pays. Aujourd’hui, la vigilance est toujours de rigueur, la ressource est là dans notre sous-sol et le gisement correspondant au PERM […]

Lire la suite...
1 2 3 16