Le nouveau code minier ne doit pas sacrifier le peuple malgache pour plaire aux investisseurs

Un processus de révision du Code minier est en cours à Madagascar dans la plus grande discrétion. A tel point que les organisations de la société civile (1) ont dénoncé l’absence de cadre formel et règlementé des réunions du Comité conceptuel lié au Ministère des Mines. Les autorités malgaches donnent néanmoins rendez-vous aux investisseurs du monde entier au Salon International sur les Mines et le Pétrole de Madagascar du 23 au 25 septembre 2015 à Antananarivo pour y révéler le nouveau Code minier (2). Depuis 2005, Madagascar fait déjà figure de « Nouvel Eldorado des compagnies minières et pétrolières ». Une réputation que le pays doit à son Code minier et sa Loi sur les Grands Investissements Miniers, qui accordent des avantages importants aux sociétés minières et pétrolières, ne laissant que des miettes à l’Etat, aux collectivités décentralisées et aux communautés locales. Mais l’avant-projet du futur code (3), qui remplacera ces deux textes de loi en vigueur, fait de la surenchère en cédant encore plus aux grands investisseurs, nationaux et étrangers, au mépris de l’intérêt national. A travers ce premier article, le Collectif TANY dénonce cette logique malsaine qui met en danger les petits opérateurs miniers, les communautés locales, et […]

Lire la suite...

Laissons les fossiles dans le sol pour en finir avec les crimes climatiques

Laissons les fossiles dans le sol pour en finir avec les crimes climatiques « Nous sommes à la croisée des chemins. Nous ne voulons pas nous retrouver contraint.e.s à survivre dans un monde devenu à peine vivable. Des îles du Pacifique Sud à la Louisiane, des Maldives au Sahel, du Groenland aux Alpes, la vie quotidienne de millions d’entre nous est déjà perturbée par les conséquences du changement climatique. Par l’acidification des océans, par la submersion des îles du Pacifique Sud, par le déracinement de réfugiés climatiques en Afrique et dans le sous-continent indien, par la recrudescence des tempêtes et ouragans, l’écocide en cours violente l’ensemble des êtres vivants, des écosystèmes et des sociétés, menaçant les droits des générations futures. Ces violences climatiques nous frappent inégalement : les communautés paysannes et indigènes, les pauvres du Sud comme du Nord sont les plus affectés par les conséquences du dérèglement climatique. »…

Lire la suite...

Réunion publique du 18 juillet 2014 à Silfiac

PERSONNES PRÉSENTES À LA RÉUNION À SILFIAC LE 18 JUILLET 2014: Le maire de Silfiac et conseiller général du canton de Cléguérec: Serge Moëlo ( animateur des débats); Le représentant de Variscan Mines Orléans: Mr.Patrick Lebret; Des élus des communes concernées, la population locale…Une quarantaine de personnes au total. On notait immédiatement une attention curieuse de l’auditoire pour ce projet et l’intention de participer au débat sans opposition radicale. Mr.Patrick Lebret s’est donc présenté à nous comme un chef d’entreprise à la tête d’une Start Up française mais dont l’unique actionnaire est un « chien de chasse » de l’exploration minière australienne. En jouant sur la fibre patriotique de notre ex-ministre du Redressement Productif, il espère l’investissement d’actionnaires franco-européens dans sa société. Il affirme que la France, ancienne puissance industrielle, a perdu de sa maitrise et de son savoir-faire dans le domaine des mines, contrairement à d’autres pays européens comme la Grande-Bretagne, la Finlande, la Suède, l’ Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Pologne… C’est donc l’ambition de Variscan Mines ( encore récemment nommé PlatSearch) qui a motivé la création d’une telle SARL dont le siège social se trouve à Orléans. Pour ce faire il a suffi de recruter des géologues du […]

Lire la suite...
1 12 13 14