Alerte concernant la présence d’un hélicoptère de Variscan sur le PER de Silfiac (22)

Le 2 mai 2017, différents témoignages d’habitants de la commune de Plélauff (PER de Silfiac), relatent le vol d’un hélicoptère équipé pour des relevés géophysique. Cela est d’autant plus surprenant que la société Variscan Mines communique beaucoup sur son souci de transparence envers les habitants des communes concernées par ce projet minier. Pour éviter de relayer des rumeurs l’association Attention Mines appelle à la plus grande vigilance. Les recommandations suivantes sont donc données : – noter la date et les heures quand le vol de l’hélicoptère est observé; – si possible prendre des photos; – se renseigner au près de sa commune pour s’informer si la société Variscan Mines a communiqué sur le sujet; – alerter l’association Attention Mines ! ➡ attentionmines@riseup.net. Des manœuvres aériennes sont opérées dans le secteur par les forces armées à cette époque de l’année. Mais il est vrai qu’il faut rester en alerte et communiquer sur toutes opérations de recherches minières aériennes ou au sol qui se feraient sans déclaration auprès des élus ou par voie de presse pour prévenir les habitants. Variscan Mines n’a jamais abandonné l’idée de mener sa campagne de recherches héliportées, et avec la préfecture des Côtes d’Armor, ont toujours affirmé […]

Lire la suite...

Être Daou dour

Quand j’ étais un enfant, j’ habitais dans une petite ville, Lannion. Nous allions chercher et buvions l’eau d’une fontaine, situé à « Goas congar ». D’autres fois, quand j’étais chez ma grand-mère, dans la ville de Plouaret, à la campagne au lieu-dit « Pont gwen » nous allions chercher et buvions l’eau d’une autre fontaine. Aujourd’hui, bien que certaines soient restaurées,ces fontaines n’existent plus. Pourtant, l’eau y coule toujours, mais pour notre santé, il n’est pas recommandé de la boire. En 20 ou 30 ans, ces eaux ont été polluées par la construction de routes, de zones commerciales ou par les traitements agrochimiques de la terre. Depuis, sous couvert de « développement », d’ »agriculture durable », ces eaux et ces fontaines ne cessent d’être polluées. Aujourd’hui, des industries et des gouvernements continuent et cautionnent ces actions de pollution au détriment du bien-être et de la santé de la population. Vouloir nous priver de l’eau potable, de l’eau vivante, ne serait-ce pas vouloir nous priver de la vie ? Ce film : »Etre daou dour »/ »Entre deux eaux » invite à prendre conscience du désastre que provoquerait la destruction de l’ équilibre naturel par l’extraction de sable et l’exploitation minière. Nous avons besoin de ces ressources naturelles pour vivre pour […]

Lire la suite...

Les agressions contre la famille Chaupe continuent (Pérou)

« Depuis le début de l’année 2016, dans son désir d’acculer la famille Chaupe, l’entreprise Yanacocha est en train de commettre toute une série de graves délits, violation de l’intimité et de la vie privée, violation de propriété privée, harcèlement et torture morale, torture sur des animaux sans défense, destruction et vol de plantations, menace de mort, usurpation d’uniforme de la police nationale, etc.. » (extrait : Le Comité de Solidarité avec Cajamarca de Paris lutte pour la défense du peuple de Cajamarca – Pérou – face au méga projet minier Conga) En savoir plus ➡︎ Signer la pétiion ➡︎

Lire la suite...

COP 21, miroir aux alouettes !

Une épidémie d’amnésie volontaire semble avoir frappé l’ensemble des mercenaires médiatiques relatant les péripéties de la conférence climatique de Paris, car à lire ou à écouter leurs commentaires « à chaud », si l’on ose s’exprimer ainsi, on voudrait nous faire croire qu’un accord historique vient d’être rédigé, une fois de plus in extrémis, entre les 195 pays participants. En ces temps de découplage entre mémoire et actualité, ne laissant entrevoir que l’écume de cette dernière, se rappeler que le trop long processus de négociations engagé depuis plus de vingt ans a toujours finalisé des engagements non-contraignants qui n’ont donc jamais eu vocation à aboutir. C’est bien pour cette raison que nous en sommes arrivés à un état d’urgence climatique puisque depuis des décennies nous battons des records d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Petits pas à petit pas, on pourra espérer longtemps encore pendant que les discussions se poursuivront lors des prochaines COP 22, 23, 24,…. Sans la société civile. Les peuples et surtout ceux qui subissent déjà les effets dévastateurs de l’actuel dérèglement climatique dû à une élévation de la température moyenne de la planète de 0,85° C depuis 1990, année de référence adoptée lors du protocole de […]

Lire la suite...

Le capitalisme à l’assaut des Corps Célestes

Nous la savions à bout de souffle et épuisée par la spoliation de ses ressources, la terre est désormais devenue trop petite pour le capitalisme. Bien en dessous des radars de l’information des médias dominants, la nouvelle spatiale a de quoi nous mettre en état de sidération !… Après la guerre des étoiles de la guerre froide, welcome aux bulldozers de l’espace. Les États-Unis n’en sont plus à une loi scélérate près et ce, au mépris de toutes les conventions et droits fondamentaux universels. Inlassablement, l’Empire du chaos toujours en expansion, poursuit sans entrave et unilatéralement son instinct de prédation sur tout ce qui lui est nécessaire au maintien de son mode de vie « non négociable ». Le « Market Business News » (1) nous révèle une information exosphérique : B. Obama a signé en novembre 2015, le « Competitiveness Act (HR 2262) autorisant l’exploitation privée des ressources minérales des corps célestes. Ce paraphe ubuesque du président des USA se fait en violation du « Consensus de 1967 » ou « Traité de l’Espace » ratifié par son pays, le Royaume-Uni, la Russie et plus tard la France. Rappelons que cet accord renforcé par le traité sur la lune de 1979, faisait de l’Espace une propriété universelle, interdisant […]

Lire la suite...

Spécial Investigation – Ecolos : Ennemis D’Etat – Émission du 30 Novembre 2015

« La COP 21 se déroulera du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris. François Hollande veut faire de cette grand-messe contre le réchauffement climatique un temps fort de son quinquennat et la preuve de son engagement écologique. Au même moment, en région, des militants se battent contre plusieurs grands projets, soutenus par le gouvernement, jugés polluants ou destructeurs d’environnement (barrage de Sivens dans le Tarn, nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes, etc…). A la demande des préfets, les CRS interviennent régulièrement pour déloger les « zadistes », installés sur les sites à construire. Depuis quelques mois, les confrontations ont fait plusieurs blessés graves et un mort (Rémi Fraisse). Affrontements physiques, guerre médiatique, bras de fer judiciaire, la rupture est consommée entre l’Etat et les écolos radicaux. Dans la dernière loi sur la Sécurité, ils sont désormais soumis aux mêmes procédures… que les djihadistes islamistes. » (Reportages Investigations FR)

Lire la suite...
1 2