Quand Appollo Minerals fait sa com aux frais du contribuable !

Comme Variscan Mines, Appollo Minerals communique chaque mois à ses actionnaires et investisseurs pour les rassurés, les encouragés dans l’aventure minière en France. Suite à l’échec de Variscan Mines en Bretagne, dans la Sarthe ou en Loire Atlantique à rendre le renouveau minier en métropole acceptable par les populations, Appollo Minerals se voit contrainte d’utiliser une vieille recette…acheter la population par des cadeaux. L’ annonce d’un projet de financement pour la rénovation du patrimoine est une opération de « verdissement » du projet minier de Salau ou une tentative de donner l’image d’une activité « socialement et économiquement responsable ». C’est bien joli tout ça, mais cette note publiée sur son site internet en Australie, s’adressant en anglais à des investisseurs, montre la duplicité de ces compagnies. On apprend que ce Club de Mécènes de la Mines du Salat sera un consortium de petites fondations, dévolu à la restauration et la promotion de la région, mais dont l’état français contribuera à 60% de son financement. D’une part une nébuleuse de fondations pour financer un projet, cela fait penser à un tas de petites sociétés écrans…Mais ce qui interpelle c’est la participation de l’état à ce montage financier. En bref, Appollo Minerals essaye  de rendre […]

Lire la suite...

Communiqué de presse – Mine de Salau

Lundi 18 juin 2018 Après la réunion de la Commission Locale d’Information, de Concertation et de Suivi qui s’est tenue le 13 juin 2018 à Foix, la Préfecture ne communique que sur le retrait de huit transformateurs présents dans les anciennes galeries de la mine : C’est déplorable ! Nous constatons que la Préfecture de l’Ariège ne communique que sur un seul point après la réunion de la CLICS du 13 juin 2018 : le retrait, par le BRGM – pourquoi l’ancien actionnaire Paribas n’est-il pas concerné ? -, de huit transformateurs vides situés à l’entrée de la mine. Ce retrait est certes important, et nous prenons acte de ce début de prise de conscience des pollutions laissées par l’ancienne exploitation minière à Salau. Mais peut-on vraiment parler de « dépollution du site » en ne prenant en compte que huit transformateurs alors que l’on sait qu’il reste dans la mine d’autres « déchets » dont notamment 275 fûts de « résidus de filtre » qu’il faudrait sans doute évacuer aussi ? Peut-on parler de « dépollution du site » sans aborder le problème des stériles qui contiennent des roches amiantées (voir Géodéris 30-11-17), des quantités impressionnantes d’arsenic, du bismuth, […]

Lire la suite...

FESTIVAL STOP MINES

Communiqué de presse FESTIVAL STOP MINES À l’initiative de l’association Stop Mine Salau et d’un réseau national de collectifs anti-mines, un festival est organisé à Salau les 25 et 26 Août 2018. Même s’il n’en est qu’à ses balbutiements, un renouveau minier semble amorcé dans plusieurs pays d’Europe. En France, une dizaine de permis d’explorer ont été accordés d’autres sont en passe de l’être. Le principal argument pour justifier ce renouveau est la sécurité d’approvisionnement de métaux dits stratégiques dont plusieurs sont extraits presque exclusivement de Chine. Tandis que certain.e.s habitant.e.s des régions où sont prévus ces projets miniers misent sur les promesses d’emplois des compagnies d’exploration, d’autres craignent des dégâts irréversibles sur l’eau, la biodiversité, la santé et l’équilibre socio – économique local. C’est le cas dans le petit village de Salau, dans les Pyrénées ariégeoises, où un permis d’exploration de tungstène et d’or a été accordé à une société australienne dont les financements proviennent essentiellement d’un paradis fiscal. Le village est situé dans un Parc Naturel Régional et en zone classée Natura 2000. Les sources du Salat se retrouvent situées au coeur du secteur convoité ! Le gisement a déjà été exploité durant 15 ans en causant de […]

Lire la suite...

Interpellation au sujet de la cession de Variscan Mines.

Silfiac, le 15 avril 2018 A l’attention de Mesdames et Messieurs les Maires, adjoints et conseillers communaux, Présidents et conseillers communautaires, départementaux et régionaux, Députés et Sénateurs, Présidents et membres de CLEs de SAGEs bretons, Mesdames, Messieurs, Conscients des impacts économiques, sanitaires et environnementaux des permis exclusifs de recherche minière accordés à Variscan Mines SAS en Bretagne, vous avez exprimé votre opposition à ces PERMS et demandé leur abrogation, sans réponse à ce jour du Ministère de l’Industrie en charge du dossier. Il nous semble important aujourd’hui d’attirer votre attention sur les récents rebondissements concernant la propriété de ces permis. Variscan Mines Ltd (Australie) a annoncé le 8 mars dernier¹ la vente de sa filiale française Variscan Mines SAS et du PERM de Couflens à une autre société australienne : Apollo Minerals Ltd. Les 6 permis du Grand-Ouest dont les 3 bretons² seraient transférés à une nouvelle filiale anglaise, Variscan Mines Europe Ltd dotée d’un capital de 1 livre sterling et déclarée comme société dormante. En pratique, les 3 permis bretons vont d’abord être transférés vers Apollo. L’article 43 du décret 2006-648 sur les titres miniers³ le prévoit impliquant seulement d’informer l’Etat de la cession de la société, suite à […]

Lire la suite...

Communiqué de presse commun – Attention Mines ! – Vigil’Oust – Douar Didoull

Les collectifs opposés aux projets miniers à l’unisson ! Les collectifs et associations opposés aux permis exclusifs de recherches minières Attention Mines ! (PER de Silfiac), Vigil ‘ Oust (PER de Merléac) et Douar Didoull (PER de Lok-Envel) s’étonnent que les services de l’Etat n’aient toujours pas convoqués à ce jour les membres des Commisions d’Information et de Suivis des travaux (CIS), propres à chaque permis et sensées se réunirent une fois par an. Après avoir tenu à l’écart plusieurs associations environnementales et certains élus lors de la première CIS, les services de l’Etat continuent à maintenir le secret sur l’actualatité des différents permis de recherches en cours. Prétextant que sur les différents périmètres des permis, la société Variscan Mines n’a pas effectué de travaux en 2017, les services de l’Etat se refusent une nouvelle fois à informer les élus et la population sur l’actualité des permis et la société qui les détient. En effet, élus et administrés ne sont-ils pas en droit d’être informés que Variscan Mines Ltd (Australie) vient d’annoncer la vente de Variscan Mines SAS, sa filiale française, à Apollo Minerals, une autre société minière, dont le principal actionnaire est Juniper Capital (domiciliée aux Îles Vierges britannique, […]

Lire la suite...
1 2 3