Communiqué de presse d’Attention Mines !

Les arrêtés ministériels actant la renonciation de Variscan Mines à ses permis d’exploration minière de Merléac, Loc-Envel et Silfiac ont été publiés au journal officiel de ce jour. Attention Mines et NPCB se félicitent de voir le combat entamé il y a trois ans et demi couronné de succès et remercient tous ceux qui s’y sont associés. Pour autant, si le Centre Bretagne voit s’éloigner les menaces qui pesaient sur son économie, ses ressources en eau, son environnement, ses paysages et la santé de sa population, le code minier prévoit que d’autres candidats peuvent désormais postuler à l’exploration de ces gisements. Il convient donc de rester vigilants. Ces compagnies minières justifient leurs activités par le besoin de satisfaire aux attentes toujours croissantes des consommateurs. C’est loin d’être une fatalité et une évolution de nos modes de consommation vers plus de sobriété, en donnant la préférence aux produits recyclés bio-sourcés, libres de toute obsolescence programmée, permettrait de limiter les besoins d’extractions nouvelles. Au final, seuls une révision de la réglementation française et l’abandon de la stratégie gouvernementale de relance tous azimuts de l’activité minière permettraient de protéger ces biens communs que sont l’eau, l’air, notre cadre de vie et surtout la […]

Lire la suite...

Abandon des trois permis de recherches minière en Bretagne

Aujourd’hui la nouvelle est enfin tombée : le ministère de l’économie et de l’industrie a publié le 11 avril dernier les arrêtés « acceptant la renonciation totale de la société Variscan Mines », aux permis exclusif de recherches de mines de Merléac, Loc-Envel et de Silfiac. Ci-dessous les arrêtés publiés au Journal Officiel : – Arrêté du 11 avril 2019 acceptant la renonciation totale de la société Variscan Mines, au permis exclusif de recherches de mines de cuivre, zinc, plomb, or, argent et substances connexes dit «Permis de Merléac» dans le département des Côtes-d’Armor – Arrêté du 11 avril 2019 acceptant la renonciation totale de la société Variscan Mines, au permis exclusif de recherches de mines de cuivre, zinc, plomb, or, argent et substances connexes dit «Permis de Merléac» dans le département des Côtes-d’Armor – Arrêté du 11 avril 2019 acceptant la renonciation totale de la société Variscan Mines, au permis exclusif de recherches de mines de cuivre, zinc, plomb, or, argent et substances connexes dit «Permis de Merléac» dans le département des Côtes-d’Armor Nous pouvons lire dans la presse tant de messages de politiques se félicitant que le président Macron ait tenu sa promesse du mois de juin 2018 prononcée à […]

Lire la suite...

Projet minier : le PERM de Lok-Envel devant le Tribunal administratif

Communiqué de presse Douar Didoull (04/02/2019) Projet minier : le PERM de Lok-Envel devant le Tribunal administratif. Le collectif Douar Didoull « pour la préservation de notre terre et contre les projets miniers » tient à remercier l’ensemble des associations et requérants qui s’étaient joints à la requête en annulation de l’arrêté du 14/09/2015, par lequel le ministère de l’économie a délivré un permis exclusif de recherches de mines, dit « Permis de Loc-Envel », à la société Variscan Mine. En effet, cette requête sera jugée le jeudi 07 février 2019 à 10h30, devant la 3ème chambre du Tribunal administratif de Rennes; à cette même audience également sera jugé le recours concernant le permis minier de Silfiac. A l’heure où les régions Bretagne et Hauts-de-France ont été choisies pour être zones d’expérimentation (pendant 3 ans), dans le cadre de projets ayant un fort impact environnemental, suite à la publication, au Journal officiel fin décembre, d’un décret visant à remplacer l’enquête publique par une simple consultation du public par voie électronique, Douar Didoull tient a rappeler que la décision du Tribunal administratif ne changera en rien la volonté du collectif d’empêcher les projets miniers et autres projets inutiles de voir le […]

Lire la suite...

Marche pour le climat à Biozone le 8 septembre 2018

S’opposer au renouveau minier en France, s’est aussi se mobiliser contre le réchauffement climatique. Lutter contre ce bouleversement historique, s’est aussi prendre en compte la disparition de la biodiversité. Éviter se déséquilibre écologique nous amène à préserver nos ressources hydrologiques ce qui nous ramène à la problématique minière. Dans une économie mondialisée, où l’intérêt financier est le seul objectif, la civilisation humaine est en voie de disparition. Face à l’inertie et au manque de volonté des politiques – sous influence des intérêts privés, aux solutions de court terme, sous couvert de vouloir protéger l’emploi et la sacro-sainte croissance – la catastrophe n’est pas une fatalité pour nombre de citoyens. Il existe, une société civile consciente de ces enjeux. Puisque le vote ne veut plus rien dire – il s’agit plus de voter contre que d’adhérer à un projet – le pouvoir des citoyens ne réside plus que dans le changement du mode de consommation et dans développement de solutions alternatives pour espérer lutter contre tous ces désordres annoncés.

Lire la suite...
1 2 3 13